Les modes de contagion de la varicelle se distinguent en deux catégories, dont par voie aérienne et par voie cutanée. Malgré que ce soit une maladie extrêmement contagieuse, il est possible de prévenir la contamination des enfants sains.

Eviter la contagion grâce à l’isolation

Pa voie aérienne, sachez que la contagion de la varicelle est vectorisée par l’intermédiaire des gouttelettes de salive et de sueurs. Le virus zona de la varicelle peut se transmettre de cette façon pendant les 72 heures qui précèdent l’apparition des premiers boutons. Lorsque ces derniers se manifestent, la varicelle peut aussi se transmettre par contact direct, à cause du liquide qui s’écoule des boutons. Il est ainsi essentiel de ne pas laisser les enfants contaminés avec les autres. Entre autre, l’isolation du malade nécessite un retrait de l’école ou de la crèche. Il est également essentiel d’éviter le contact avec les autres enfants dans tous les autres lieux, même les centres de loisirs. Au domicile, il est également conseillé d’éviter le contact entre les enfants malades et ceux qui n’ont encore jamais contracté la maladie.

Des traitements pour prévenir la contagion de la varicelle

La contagion peut être évitée grâce à l’administration d’un vaccin contre la varicelle. Celui-ci n’est par contre efficace que durant les 72 heures qui suivent une éventuelle exposition à la maladie. Dans le cas d’une exposition tardivement diagnostiquée, il est par contre possible de faire une analyse sérologique, pour détecter la présence d’anticorps ou non. Cela permet d’envisager un traitement prophylactique pour assurer l’immunité.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.